Rebeuss – Un garde pénitentiaire balance: «Ils ont versé du sable sur les traces de sang»



«Comment on peut dire qu’un détenu a frappé sa tête contre le mur ? Qu’on ne nous prenne pas pour des fous. Une personne ne peut pas se tuer toute seule. Il y a eu bel et bien mort d’homme. Maintenant, on ne peut pas donner des chiffres exacts», rage le maton.
 
Racontant ce qui s’est passé, hier mardi, à la Maison d’Arrêt et de Correction (MAC) de Rebeuss, ce garde pénitentiaire souligne qu’«ils ont tiré des balles à blanc ». Et selon lui, «beaucoup de balles ont été  gardées par des détenus».

Pis, dit-il : «pour masquer la réalité, ils ont versé du sable sur le sang», dans les colonnes du «Le Populaire».
 
«Dans les prisons de Dakar, les détenus ne mangent pas à leur faim. Et le mode de fonctionnement qu’ils veulent faire dans ce pays, ne pourra pas prospérer. Car le corps a grandi, on a maintenant des inspecteurs. S’ils croient que la solution, c’est d’amener les détenus dans les régions, ils se trompent… », balance-t-il. 


Mercredi 21 Septembre 2016 - 09:49



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter