Récital de Coran ce vendredi contre le retrait des enfants de la rue



Récital de Coran ce vendredi contre le retrait des enfants de la rue
Après l’arrestation du vice-président de la Fédération Nationale des Maîtres Coraniques du Sénégal (FNAMC), Imam Mouhamadou Lamine Fall et sa garde-à-vue dans les locaux du commissariat central pour outrage aux actes pris par le Chef de l’Etat pour le retrait des enfants de la rue, des maîtres coraniques se sont retrouvés à Kaolack pour lui apporter leur soutien. Un centaine de religieux, appuyés par leurs talibés, ont procédé à la lecture du Saint Coran récité onze (11) fois devant la police.
 
Ils en ont profité pour demander à l’Etat de cesser immédiatement les interpellations des enfants talibés ainsi que de leurs maîtres. «C’est le silence total autour de l’arrestation et la libération de l’Imam Fall. On ne sait pas sur quelle base repose cette mesure ? Mais en démocratie, chacun doit être libre de prendre des positions personnelles. Nous disons à l’Etat de ne plus pointer le doigt sur les maîtres coraniques et les talibés », peste Khaly Diakhaté.
 
Selon le troisième vice-président de la FNAMC et président de la fédération régionale de Diourbel, il est temps de préserver le Livre Saint. Ainsi, il annonce que le Coran sera récité vendredi prochain à 17 heures précises sur l’ensemble du territoire national, sert «l’As».
 
«Les initiés qui m’entendent savent décrypter le symbole de cet instant. Nous transmettons aux concernés les secrets qui vont avec une telle prière. Il est temps qu’on laisse tranquillement les daaras…Il existe des endroits au Sénégal où dans le passé les tenants du pouvoir n’osaient pas mettre les pieds, de crainte d’être découronnés…», martèle ce dernier. 


Lundi 11 Juillet 2016 - 15:40




1.Posté par issa gibb le 03/08/2016 18:35
"Il existe des endroits au Sénégal où dans le passé, les tenants du pouvoir n'osaient pas mettre les pieds de crainte d'être découronnés " ??? Khaly Diakhaté, 3° vice-président de l'Umec de Kaolack.
Après la fatwa de Mamadou Lamine Fall contre le retrait des enfants mendiants de la rue et contre le Président Macky Sall. Après les accusations portés par les marabouts esclavagistes d'enfants contre les vénérés Khalifes confrériques, de traîtres de l'Islam par leur silence.Voici la nouvelle déclaration ci-dessus qui prouvent la déconnexion totale des marabouts de la situation actuelle au XXIème siècle. Il n'y a plus de rois couronnés et de couronne à perdre dans aucun endroit au Sénégal. C'est le peuple qui vote, le nouveau roi. Et la fatwa du peuple, c'est la volonté d'éradiquer les enfants de la mendicité forcée de la rue et anéantir la mafia maraboutique, esclavagiste, inhumaine, arriérée, corrompue et suppôts de Satan. Les indignes êtres humains et traîtres des valeurs de l'Islam. Vos pratiques sataniques, vos chantages et vos menaces obscurantistes, çà ne marche plus. Plus personne ne vous écoute ! Lisez le Coran et foutez la paix aux gosses que vous faites mendier que pour vous enrichir. Escrocs !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter