Record de morts liées au diabète à New York, en lien avec l'obésité

Le nombre de morts liées au diabète a atteint un record à New York, où 16 personnes meurent chaque jour de cette maladie ou de complications associées, a annoncé lundi la mairie, faisant le lien avec l'épidémie d'obésité.



Record de morts liées au diabète à New York, en lien avec l'obésité

Alors que le taux de mortalité continue de baisser à New York, 5.695 personnes y sont mortes en 2011 directement ou indirectement du diabète, soit 10,8% des décès, contre 6% en 1990, ajoute la mairie.

"C'est lié à l'obésité, et comme l'obésité, cela peut être évité", a commenté le responsable municipal de la Santé, Thomas Farley.

L'augmentation de l'obésité s'est doublée d'une épidémie de diabète de type 2 à New York, a précisé la mairie. Près de 650.000 personnes déclaraient souffrir de diabète en 2011, soit 200.000 de plus qu'en 2002. Des dizaines de milliers d'autres ignorent qu'elles sont touchées.

Cette épidémie affecte durement la communauté afro-américaine (116 morts pour 100.000 personnes), les très pauvres (114 morts pour 100.000) et les hommes plus que le femmes (80 morts pour 100.000, contre 58 pour les femmes).

Pour tenter de l'enrayer, la mairie avait expliqué l'an dernier qu'elle voulait limiter la taille des sodas et autres boissons sucrées individuelles, mais un juge l'en a empêché en mars, jugeant cette mesure "arbritraire".

La mairie, qui a annoncé au début du mois une nouvelle campagne sur le risque des boissons sucrées, a indiqué lundi qu'elle allait également en lancer une sur les risques du diabète et les mesures à prendre pour les minimiser à travers une alimentation saine, de l'exercice, et moins de boissons sucrées.

Plus de la moitié des adultes new-yorkais sont en surpoids (34%) ou obèses (22%). Dès la maternelle, un enfant sur cinq est obèse, selon les statistiques officielles. A l'école primaire, un enfant sur deux est trop gros.


Dépêche

Lundi 10 Juin 2013 - 20:16



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter