Recouvrement d’un milliard : la « goutte d’eau dans la mer des 2500 milliards » qui ne vaut pas tout ce spectacle », le socialiste Kagaly Gassama

Le recouvrement du tout premier milliard dans le cadre de la traque des biens mal acquis est loin d’impressionner le responsable du Parti Socialiste et économiste de son état, Kagaly Gassama qui dit ne pas comprendre autant de spectacle autour de cette goutte d’eau dans la mer de presque 2500 milliards restants. « Je ne sais pas ce qu’ils essayent de démontrer à l’opinion », charge-t-il.



Recouvrement d’un milliard : la « goutte d’eau dans la mer des 2500 milliards » qui ne vaut pas tout ce spectacle », le socialiste Kagaly Gassama

« Je ne sais pas ce qu’ils essayent de démontrer à l’opinion mais véritablement un milliard, ça ne valait vraiment pas la peine de faire tout ce spectacle là. Un milliard sur presque 2500 milliards annoncés, c’est le millième pour ne pas dire une goutte d’eau dans la mer. Personnellement, je pense que la méthode n’est pas bonne. C’est vrai qu’il faut traquer les voleurs mais il faut aussi prendre en compte la question des droits de l’homme en respectant la présomption d’innocence », assène l’allié politique dans la mouvance présidentielle Benno Bokk Yaakaar (BBY) qui ne manque pas d’enfoncer le clou contre le ministre de la justice Aminata Touré et le procureur spécial près de la Cour de Répression de l’Enrichissement Illicite (CREI).
 


« On ne peut réveiller du coup des Cours qui sont obsolètes», conclut Kagaly Gassama sur les ondes de la RFM.



Jeudi 30 Mai 2013 - 16:54



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter