Recrudescence de la délinquance: Macky déploie «des actions significatives de présence sur le terrain»



Recrudescence de la délinquance: Macky déploie «des actions significatives de présence sur le terrain»
L’insécurité à son comble, pas moins de trois (3) personnes ont été victimes des malfrats depuis ce week-end.

Le Commissariat du Point E a été saisi d’un cas d’homicide volontaire commis dans la nuit du samedi au dimanche à la Zone A au préjudice de Mazine CHAKIRI, étudiant en Année de thèse (spécialité dentaire) à la Faculté de Médecine de l’UCAD (Université Cheikh Anta Diop de Dakar).

Le Marocain a été la victime de six (6) individus armés de couteaux et coupe-coupe à bord de trois grands scooters. Il a succombé à ses blessures à l’hôpital.

52 ans, Khass Diakhaté a succombé à ses blessures après avoir reçu une balle à plomb lors d’un braquage d’une banque sur la route de Boune.

Hier nuit au quartier Kham à Keur Mbaye Fall, vers les coups de 23 heures, les malfrats ont abattu Mame Cheikh Gueye, immigré qui devait rentrer dans dix jours en Italie, de deux (2) coups de feu.

«Rappelant la mission régalienne de l’Etat, d’assurer la sécurisation des personnes et des biens», le Chef de l’Etat a demandé, en Conseil des ministres tenu ce mercredi 1er mars 2017, au Ministre de l'Intérieur et de la Sécurité publique, au Ministre des Forces armées, «de déployer, dans toutes les localités du Sénégal, les stratégies adéquates ainsi que les moyens de prévention et d'intervention nécessaires, afin de juguler la recrudescence de la délinquance».

Dès lors, le Président de la République a également demandé au Gouvernement «de développer, en relation avec les acteurs économiques et sociaux, des actions significatives de présence sur le terrain et une communication de proximité, en vue d’améliorer la couverture sécuritaire, notamment des établissements financiers, des pharmacies, des marchés, des centres commerciaux et artisanaux, des boutiques et autres magasins de produits et d'articles de luxe».

Le Chef de l’Etat a, enfin, invité «le Gouvernement à renforcer le cadre d'exercice et de contrôle des entreprises de sécurité privée et à mettre  en œuvre, sans délai, un plan national consensuel de lutte contre la délinquance». 


Mercredi 1 Mars 2017 - 21:53



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter