Recrudescence des crimes : Abdoulaye Baldé indexe la Police et la Gendarmerie

Les forces de l’ordre ne sont pas exemptes de reproches dans la recrudescence des crimes au Sénégal. C’est l’avis du chef de file de l’Union des centristes du Sénégal (UCS) Abdoulaye Baldé qui pense que celles-ci ne font pas suffisamment de patrouille dans les zones répertoriées comme dangereuses.



Recrudescence des crimes : Abdoulaye Baldé indexe la Police et la Gendarmerie
Le diagnostic des causes de la recrudescence des crimes au Sénégal se poursuit. Et la dernière en date est celle d’Abdoulaye Baldé, le maire de Ziguinchor. Ce dernier, pointant du doigt la police et la gendarmerie, est d’avis qu’elles ne font pas suffisamment de patrouilles dans les zones à risque.

 «La police et la gendarmerie ne patrouillent pas suffisamment. Il faudrait qu’on donne plus d’effectifs et de moyens à ces deux corps, comme c’est le cas dans les autres pays du monde», a lancé le président de l’UCS en marge d’un meeting qu’il animait ce samedi à Bignona.

Selon le député-maire de Ziguinchor, «le Sénégal est le pays où les délinquants situent les policiers et les gendarmes avant de commettre leurs forfaits». Donc, assène-t-il : «Il nous faut une police et une Gendarmerie mobiles qui circulent dans les rues, pour juguler le problème. Il faut aussi changer les mentalités, car souvent les principales difficultés proviennent des familles. Il faut mettre davantage l’accent sur l’éducation des enfants et le retour à nos valeurs».

Ousmane Demba Kane

Lundi 28 Novembre 2016 - 08:51



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter