Recrudescence des délestages : Dakar et sa banlieue vont encore être plongées dans le noir.

Les délestages et coupures d’électricité refont surface avec l’installation de l’hivernage. Et cette situation qui risque de créer des tensions chez les usagers avec cette forte chaleur, est due, selon le secrétaire général du Satel, Ousmane Souaré, aux pluies qui perturbent le transport de l’électricité, avant de rassurer que les techniciens de leur boîte s’employaient à trouver des solutions à ce problème. Mais que ce ne serait pas dans l’immédiat.



«Cette récurrence des coupures d’électricité résulte de l’état du réseau de distribution de la Senelec, explique Souleymane Souaré, le Secrétaire général du Syndicat autonome des travailleurs de l’électricité (Satel) qui s’exprimait sur cette situation pour le moins préoccupante.

Mais, rassure-t-il, «l’état du réseau est en train d’être réhabilité, grâce à des programmes mis en œuvre dans tout le pays ». Ce qui ne veut pas dire par contre que la situation va revenir à la normale rapidement. En effet, le syndicaliste, au service à la Direction des ressources humaines à la Senelec a déclaré qu’«il y aura des incidents que nous serons certes en mesure de gérer. Même si l’état du réseau s’améliore, on peut s’attendre à des perturbations».

Redoutant la réaction des clients de la société de l’électricité dans cette période de forte chaleur, M. Souaré a demandé à ces derniers de se montrer compréhensifs : «Nous appelons les populations à la compréhension, à la sérénité face à cette situation et à éviter une exploitation allant dans le sens de pousser les usagers à la révolte», soutient-t-il dans les colonnes de l’Observateur.

Et devant les risques de voir les factures s’envoler avec la canicule, Souleymane Souaré conseille aux clients de se montrer plus regardant sur l’utilisation des appareils : «l’hivernage, avec la chaleur, est une période propice à l’augmentation des consommations. Pour y remédier, il faut surveiller l’état des installations au niveau des ménages, en procédant à l’entretien des appareils, notamment les congélateurs et autres frigos et en évitant surtout de laisser consommer des appareils dont on n’a pas besoin, tels que les téléviseurs, les points lumineux, vidéos », entre autres.

Ousmane Demba Kane

Mardi 2 Août 2016 - 12:40




1.Posté par Doudou le 02/08/2016 13:59
Un nullard restera toujours un nullard. Macky est l'incarnation de la paresse. Il mange, et il dort.
C'est tout.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter