Recul historique de la pauvreté

L'extrême pauvreté devrait reculer cette année à un niveau sans précédent et frapper moins de 10% de la population mondiale en dépit d'une situation encore "très inquiétante" en Afrique, selon un rapport de la Banque mondiale (BM) publié dimanche.



"Nous pourrions être la première génération dans l'histoire qui pourrait mettre un terme à l'extrême pauvreté", s'est félicité Jim Yong Kim, le président de l'institution.

Selon les projections de la BM, quelque 702 millions de personnes, soit 9,6% de la population mondiale, vivent sous le seuil de pauvreté, que l'institution a d'ailleurs relevé de 1,25 à 1,90 dollar par jour pour tenir notamment compte de l'inflation.

En 2012, date des données disponibles les plus récentes, les plus défavorisés de la planète étaient 902 millions, soit près de 13% de la population mondiale, une proportion qui atteignait encore 29% en 1999.

Selon M. Kim, ce recul est le fruit d'une croissance économique dynamique, d'investissements dans la santé, l'éducation et dans les mécanismes de protection sociale qui ont permis d'éviter à des millions de personnes "de retomber dans la pauvreté".

La Banque mondiale note toutefois que "de nombreux obstacles" demeurent, notamment en raison de fortes disparités géographiques.




Lundi 5 Octobre 2015 - 10:11



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter