Récupération des véhicules de l’Etat : Les marabouts peuvent rouler mais pas les chefs de village

Macky Sall, Président de la République a fait machine arrière en décidant de laisser aux chefs religieux les véhicules de l’Etat. Ainsi, les marabouts peuvent conduire tranquillement les véhicules que Me Wade leur avait donnés. M. Sall en a décidé ainsi.



Récupération des véhicules de l’Etat : Les marabouts peuvent rouler mais pas les chefs de village
Mais, selon des observateurs bien avertis et certains journaux de la place, cette décision du Président Macky Sall sonne comme une reculade de sa part et une politique de deux poids, deux mesures vis-à-vis des citoyens.
Contrairement aux chefs de village dont les véhicules offerts par l’ex-président de la République, Me Wade, avaient été repris par les tenants actuels du pouvoir, les marabouts peuvent dormir tranquille. Les leurs ne seront pas récupérés pas l’Etat.

C’est Mbaye Ndiaye qui a été investi de la tâche d’annoncer la mesure aux gouverneurs, préfets et sous-préfets qu’il rencontrait ce mercredi. « Le ministre de l’Intérieur, tout en encourageant les gouverneurs de région dans l’accomplissement de leurs missions régaliennes, les a exhortés à relayer à la base les actions et mesures prises par le gouvernement. Sur ce plan, il a informé de la décision du président de la République de céder aux chefs religieux bénéficiaires, des véhicules que l’Etat avait mis à leur disposition, en invitant les gouverneurs à faire les diligences requises à cet effet », lit-on dans le communiqué du ministère de l’Intérieur.

Mais, dans l’entre-deux tours de l’élection présidentielle, Macky Sall avait ouvertement affirmé que les « marabouts étaient des citoyens et, par conséquent, ne sont pas au-dessus de la loi ». Ainsi, la thèse de « rendre à l’Etat ce qui appartient à l’Etat » est loin d’être effective.

Gata Doré

Jeudi 31 Mai 2012 - 14:34



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter