Récusation d’arbitrage à la CAF : le TP Mazembe réussit là où échoue le Sénégal

La Confédération Africaine de Football (CAF) s’est finalement pliée aux caprices du TP Mazembé de Lubumbashi. Un autre arbitre a été désigné pour officier la demi-finale devant opposer le club congolais à celui tunisien. Ainsi, le Sénégalais Badara Diatta a été coopté pour arbitrer le match retour de la demi-finale de la Ligue des Champions qui va opposer l’Espérance de Tunis et le club Katangais le samedi 20 octobre prochain au stade de Radès. Et ce, en lieu et place du Gambien Papa Bakary dont le manager congolais Fréderic Kitengie, avait mis en cause son impartialité, rappellent nos confrères de StarAfrica. A l’en croire, « toutes les prestations de cet arbitre se sont soldées par l’avantage des Tunisiens ».



Récusation d’arbitrage à la CAF : le TP Mazembe réussit là où échoue le Sénégal
Le puissant club congolais réussit ainsi à faire accepter ses décisions à la CAF. Une considération dont la Fédération Sénégalaise de Football (FSF) n’a pas eu droit dans la désignation de l’arbitre du match retour Sénégal vs Côte d’Ivoire. Malgré un désenchantement total des fédéraux sénégalais à l’endroit du tunisien Slim Jedidi et une pétition initiée par le 12ème gaindé, la CAF s’est montrée indifférente à la récusation sénégalaise. Un fait qui ressuscite le débat sur l'utilité des dirigeants sénégalais au niveau des instances de décision de la CAF.

Voici les officiels désignés par la CAF:
 
Arbitre central : Badara Diatta du Sénégal
 
Arbitre assistant 1 : Damoo Jason des Seychelles
 
Arbitre Assistant 2 : Ogbamarian Angesson de l’Erythrée
 
4e arbitre : Camara Bakari de la Gambie
 
Commissaire au match : Kone Ardiouma de la Cote d’Ivoire
 
Coordinateur : Abel Mbengué du Cameroun
 
Officiel de sécurité : Jules Kalisa du Rwanda
 
Au match aller à Lubumbashi, les deux clubs s’étaient séparés dos à dos (0-0).
 
 


Mardi 16 Octobre 2012 - 13:41



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter