Redressement économique : le PS assène ses vérités à Macky Sall

Les lenteurs du code des marchés publics ne laissent pas indifférent le Parti Socialiste (PS). Face à l’inflation du gré à gré les camarades d’Ousmane Tanor Dieng interpellent le gouvernement qu’ils appellent à se conformer à la norme sur la commande publique.



Redressement économique : le PS assène ses vérités à Macky Sall
« La transparence, érigée en norme d’une gouvernance vertueuse, incline à respecter la réglementation sur la sur la commande publique et à ne recourir aux marchés par entente directe que dans les cas prévus pour la règlementation », recadrent les socialistes qui dans un communiqué daté du 31 juillet adressé à PressAfrik, précisent que « l’exemplarité doit également être inscrite au fronton de la République comme principe structurant des politiques publiques et du fonctionnement de l’administration » car disent-ils, «  c’est dans cette mesure seulement que notre pays pourra faire l’économie d’un présumé scandale comme celui de la drogue dans la Police nationale ».
 
Par ailleurs, la nécessaire rupture concerne selon le PS, Cette nécessaire  les comptes publics qu’il est vital de redresser en multipliant les mesures de rationalisation des dépenses publiques pour mettre fin au gaspillage qui dissipe l’argent du contribuable dans des dépenses futiles et en instituant une véritable politique de mobilisation des ressources au profit du développement. 

Abordant la question de l’électricité, les socialistes estiment que la parole publique doit s’en tenir à la stricte vérité, à ce qui est possible. Elevée au rang de priorité nationale, la politique énergétique selon toujours les camarades de Tanor, requiert la transparence sur les coûts de production, sur les conditions de l’approvisionnement en combustible, sur l’état des équipements de transport et de distribution et sur le prix à la consommation.


Lundi 5 Août 2013 - 12:50



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter