Réduction de son mandat: Macky Sall sonne-t-il la fin de la récréation ?

C'est pour le moins obscur. "Je ne suis pas un dictateur...Je vais tenter de convaincre mes partisans de soutenir mon idée...Au moment opportun, j'en parlerai...", déclare le président Sall. Ce, pas plus tard qu'hier dimanche sur la polémique qui fait rage autour de sa promesse de campagne de réduire son mandat de sept (7) à cinq (5) ans.



Réduction de son mandat: Macky Sall sonne-t-il la fin de la récréation ?
«Je ne vois pas pourquoi on polémique autant. Cela a assez duré », tonne le président de la République, Macky Sall qui demande d’ «arrêter ce débat stérile ». Car précise-t-il : «C’est un engagement que j’ai pris. Je ne vois pas pourquoi on polémique autant. Il y a une procédure à suivre ». D’autant plus que selon lui, « 2016 n’est pas loin ». Ce, « pour parler de cela quand les spécialistes qui travaillent sur cela vont se prononcer ». Toutefois, le Chef de l’Etat de souligner qu’il n’est pas «un dictateur pour imposer (sa) vision ». Dans ce sens, dira le successeur de Wade: « je vais tenter de convaincre mes partisans de soutenir mon idée ».


Mais que « chacun est libre de dire ce qu’il pense» même si, en ce qui concerne l’APR (Alliance Pour la République), « je n’accepterai pas que les responsables continuent à polémiquer…Au moment opportun, j’en parlerai », sert le président Sall qui parle alors « d’enfantillages » sans manquer de prévenir l’opposition. «Ils ne peuvent pas m’obliger à faire ce que je n’ai pas envie de faire…Le débat politicien a assez retardé ce pays. Au lieu d’occuper les média pour dire mandat par ci, mandat par-là, parlons de ce qui manque au PSE (Plan Sénégal Emergent), ce qu’on doit revoir… ».
 

Macky Sall clôt ainsi les débats : « Cela a assez duré, à vous mes partisans, ayez la discipline de parti, Si vous avez décidé d’intégrer un parti, vous devez avoir de la discipline militante pour être conforme avec vos engagements… ».
 


Lundi 13 Avril 2015 - 11:00



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter