Réduction de son mandat : Macky se fâche aux Etats-Unis




« Vous  savez, je ne suis pas un homme qui s’engage à la légère. Lorsque je prends un engagement, j’entends le respecter », tels sont les premiers mots du chef de l’Etat depuis les Etats-Unis où il entend clore définitivement ce débat sur la réduction de son mandat. « Il n’y a absolument rien qui ait changé depuis que j’ai fait cette déclaration », mais ce n’est pas pour maintenant  car charge Macky, «les gens voudraient que tout de suite je fasse le changement » alors que, « je ne pourrai pas tout de suite ». La raison, « parce que je suis responsable de l’agenda. C’est à moi de savoir à quelle période j’entends faire cette réforme ».

 
Mieux, poursuit Macky dans une interview sur la voix de l’Amérique, « mais je n’ai fait que 2 ans et demi sur un mandat de 7 ans que je compte réduire, donc il n’y a pas de quoi fouetter un chat ».

 
«  C’est un débat qui n’a pas de sens. Je ne comprends pas.  Qu’ils attendent que le président fasse 4 ans et demi, ou 4 ans et 8 mois peut-être pour dire ‘Ah ! Il y a risque de non-respect de sa parole. On n’en est pas encore là. Par contre, ceux qui sont pressés de lancer une campagne électorale maintenant, sont pressés de voir le président, eh bien ils vont déchanter, moi je ne le fais pas maintenant, je suis préoccupé par les taches quotidiennes de construction du pays. J’entends respecter mes engagements », conclut par ailleurs Macky. 


Mardi 5 Août 2014 - 11:17



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter