Réduction du mandat : les jeunes de l’APR section France freinent Macky

Selon eux, entre l’engagement et ce que dit la Constitution, le président Sall doit choisir le respect de la Constitution qui dit bien qu’il a été élu pour sept (7) ans. Pour les cinq (5) ans, Macky doit attendre le prochain mandat, chargent Emile Bakhoum et Cie qui entendent se battre pour le maintien des sept (7) ans.



En effet, en ce qui concerne le mandat du président Sall, les jeunes de l’Alliance Pour la République (APR) section France, ne badinent pas. Emile Bakhoum, président du mouvement dit leur position. «Nous sommes en phase avec la Constitution. Le président a fait un engagement qui consistait à réduire le mandat de sept (7) à cinq (5) ans. La Constitution, la base sur laquelle, le Président a été élu est de sept (7) ans, à l’heure actuelle, le président a la volonté de le réduire ; nous ce que nous demandons, c’est qu’il respecte la Constitution».

 
Les jeunes de l’APR section France, auraient compris que Macky Sall introduise une loi consistant à réduire le mandat ou du moins passer par le référendum mais pour le prochain mandat pas, en ce qui concerne celui-ci, il n’en est tout simplement pas question. Pour ce faire, ils entendent mener la lutte, dit leur président sur les ondes de la Rfm. 


Samedi 9 Août 2014 - 15:01



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter