Référendum : Abdoulaye Daouda Diallo répond à l’opposition.

Le ministre de l’Intérieur et de la Sécurité publique a répondu aux partis de l’opposition qui lui reprochaient de leur avoir choisi des bulletins de vote de couleur rose pour le référendum. Couleur qu’ils associent à l’homosexualité. Accusations bottées en touche par Abdoulaye Daouda Diallo qui soutient que le choix des couleurs lui est conféré par le décret portant organisation du référendum.



Le choix des couleurs des bulletins de vote pour le référendum est du ressort du ministre de l’Intérieur. C’est la clarification qu’a voulu apporter Abdoulaye Daouda Diallo, hier, en marge d’une visite qu’il effectuait pour s’enquérir de l’état du matériel électoral.

 «C’est l’administration qui a choisi les couleurs, c’est une prérogative du ministre de l’Intérieur qui est autorisée, à l’ouverture du décret portant organisation du référendum ou d’une élection, de choisir les couleurs, sauf les élections où les partis ont une couleur déjà officielle qui leur est dédiée. C’est le ministre de l’Intérieur, en vertu des pouvoirs qui lui sont conférés, qui a été amené à choisir ces couleurs», a-t-il déclaré.

 D'ailleurs, selon lui, ce choix répond à une logique du fait du taux d’analphabète élevé au Sénégal : «Si on avait la même couleur, qui allait prendre le Oui, qui allait prendre le Non ? C’est la couleur qui est déterminante pour le choix. Il y a très peu parmi nous qui savent lire et écrire. Et dans ces conditions, il faut obligatoirement une différenciation pour que les gens puissent faire des choix visés »

Ousmane Demba Kane

Jeudi 10 Mars 2016 - 09:34



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter