Référendum - Grand Yoff: Khalifa Sall soupçonne des velléités de fraudes



Le maire de Dakar soupçonne des velléités de fraude dans le déroulement du référendum. En effet, Khalifa Sall, après avoir accompli son droit civique, a déclaré que : «le système des secrétaires et des présidents de bureau mis en place par l’Etat est en réalité un système de fraude. Car, la loi stipule que ces personnes doivent être issues des localités où ils doivent accomplir leur vote. Or, on a vu que ce n’est pas le cas ».

Et l’édile de la capitale de poursuivre : «Il y a plus de 200 bureaux de vote à Grand-Yoff. Si à chaque bureau il y a un président et un secrétaire qui ne sont pas issus de cette localité, c’est près de 400 personnes que l’on nous impose. Or, ce n’est pas ce que dit la loi ».

Ousmane Demba Kane

Dimanche 20 Mars 2016 - 11:51




1.Posté par PAPE le 20/03/2016 15:01
IL FAUT LE DIRE DE FAÇON CLAIRE: IL Y A DES FRAUDES. DES FRAUDES MASSIVES.
CE RÉFÉRENDUM EST BIAISÉ AVEC PLUS DE 50 BUREAUX DE VOTE ANNULÉS À TOUBA
COMME PAR HASARD, AUCUN BUREAU N'EST FERME À FATICK
DE QUÎ SE MOQUE T'ON?
UNE VICTOIRE DU OUI NE SERA JAMAIS CRÉDIBLE.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter