Référendum : Karim Wade dans le camp du «Non»



Depuis la Maison d’Arrêt et de Correction (MAC) de Rebeuss, Wade-fils tend «la main à l’ensemble des membres des différentes coalitions» et renouvelle «son engagement et sa confiance dans les tâches d’unité et d’élargissement des bases sociales entreprises par tous ceux qui se préoccupent véritablement des souffrances des sénégalais et travaillent à leur offrir de vraies perspectives».   Karim Wade qui recevait un de ses avocats, s’est prononcé sur le référendum du 20 mars 2016 et a réaffirmé «son ancrage dans le camp du « non »». Il appelle les sénégalais, «dans leur écrasante majorité, à se mobiliser fortement et à voter massivement pour les valeurs et contre les reniements du chef de l’état».

«Du fond de sa cellule où il est maintenu en otage, il s’associe aux combats de toute l’opposition et salue les initiatives du Cadre de Concertation de l’Opposition (C2O), du Front Patriotique pour la Défense de la République (FPDR) des coalitions «Ñaani Bañ na » et « Gor ca wax ja » et des démocrates et tous autres défenseurs de la république et de la démocratie». 


Jeudi 10 Mars 2016 - 08:37



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter