Référendum : Madiop Diop relève son caractère illégitime.

Les camarades de Khalifa Ababacar Sall ont tenu à apporter des précisions au lendemain de la proclamation des résultats du référendum du 20 mars dernier. En effet, Madiop Diop et Cie, qui se réclament toujours comme membres à part entière de la formation socialiste, ont décrié l’organisation du scrutin et l’illégitimité de la victoire du camp du Oui.



Référendum : Madiop Diop relève son caractère illégitime.
La dixième coordination du Parti socialiste de Grand-Yoff a tenu une conférence de presse cet après-midi pour se prononcer sur les résultats issus du référendum du 20 mars dernier. Scrutin qui a vu le Oui passer avec 62% de l’électorat qui représente 38% des inscrits.

Sur ce scrutin, Madiop Diop déclare : «cette consultation citoyenne, qui devait être un grand moment d’expression de la démocratie, a  été vidée de son sens par le régime du Président Macky Sall qui, de bout en bout a faussé les règles du jeu électoral».

Madiop Diop, par ailleurs maire de Grand-Yoff, a fustigé le déroulement du référendum qui, affirme-t-il, a été rejeté par les Sénégalais au vu du faible taux de participation, avec 38% des inscrits qui se sont rendus aux urnes. Faisant la comparaison avec les autres référendums qui se sont déroulés au Sénégal, l’édile de Grand-Yoff est d’avis qu’il a enregistré le plus faible taux de participation.

L’adhésion à la réforme a aussi été analysée par M. Diop, qui soutient que 62% ont décidé de répondre favorablement à la réforme. Ce qui représente, selon lui, le taux le plus bas de toute l’histoire de notre pays, le confortant dans sa logique qui veut que la réforme revête un caractère illégitime.

Ousmane Demba Kane

Jeudi 24 Mars 2016 - 18:15



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter