Référendum : Ousmane Tanor Dieng «corrige» les partisans du Non.

Ousmane Tanor Dieng a répondu aux détracteurs du Président Macky Sall qui l’accusaient d’avoir trahi sa parole en décidant de se soumettre à l’avis du Conseil constitutionnel, en allant au bout de son mandat qui se termine en 2019. Et c’est pour leur dire que le chef de l’Etat n’avait d’autres choix que de se plier à cette décision. Et ce, malgré lui.



«Nos adversaires font dans le crypto-personnel, dans l’amalgame en évoquant l’homosexualité. Ils utilisent ces arguments parce qu’ils n’en n’ont pas du tout», a tempêté Ousmane Tanor Dieng lors de la Conférence des leaders de Benno bokk yaakaar. Cette réunion qui s’est tenue hier, en présence du chef de l’Etat, Macky Sall, par ailleurs président de cette coalition a permis à M. Dieng de revenir sur certains des points qui font l’objet de polémiques.
 
Ainsi, sur la question de la réduction du mandat du président de la République que certains reprochent au Président Macky Sall d’avoir délibérément ignoré, Ousmane Tanor Dieng prend sa défense et déclare que : «Le Président Macky Sall a fait tout ce qu’il pouvait faire pour respecter sa parole. Il ne faut donc pas continuer à nous culpabiliser».
 
Se penchant sur le projet de révision, le socialiste en chef soutient que «Ce projet est le plus important dans l’histoire politique de notre pays.  Si le projet passe, on pourra prévoir à quel jour vont se tenir les élections dans cinq ans. Sur ce point seulement, on pouvait convoquer un référendum».
Selon lui, «c’est irrationnel de voir ceux qui ont élaboré les réformes constitutionnelles de la CNRI dire qu’ils vont voter Non».

Ousmane Demba Kane

Vendredi 4 Mars 2016 - 13:58




1.Posté par PAPE le 04/03/2016 18:03
La vie est dure. Je comprends que Tanor soit le toutou de Macky Sall. Mais bon, un peu de dignité ne fait jamais de mal.

2.Posté par lynna le 04/03/2016 20:13 (depuis mobile)
Tanor et Niasse sont au crépuscule de leur carrière politique et il ne veulent pas des jeunes comme Khalifa Sall et Gakou triomphent sous leurs yeux avant de mourir . Quels loosers malveillants

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter