Référendum du 20 mars : Abdoulaye Daouda Diallo salue un scrutin sans dysfonctionnement

Le référendum du 20 mars c’est déroulé dans le calme et la transparence. C’est du moins l’avis du ministre de l’intérieur et de la sécurité publique, qui la charge de l’organisation des élections. Un scrutin qui a aussi mobilisé un important dispositif aussi bien sur le plan matériel que humain.



Référendum du 20 mars : Abdoulaye Daouda Diallo salue un scrutin sans dysfonctionnement
Sur les 5 millions 449 406 électeurs qui se trouvent sur le fichier électoral de la refonte de 2005, seuls 2 millions 221 647 ont  pris part au scrutin référendaire de dimanche passé, soit un taux de participation de 40,42%. Ainsi à en croire, le ministre Abdoulaye Daouda Diallo le vote a mobilisé prés de 10072 militaires,  4030 gendarmes et 4224 policiers pour le bon déroulement du scrutin, et 13094 bureaux de vote répartis sur l’ensemble du territoire et à l’étranger.    

Ainsi le camp  du Oui sort largement vainqueur de ce vote avec 62,9% et le front du Non a obtenu 37,1%, d’après les résultats provisoires compilés.  Un résultats tout de même provisoire à en croire le ministre qui précise qu’il n’est pas l’autorité habilitée à  donner les résultats et que  ces chiffres proviennent de ses  services.
D’après Abdoulaye Daouda Diallo, ce scrutin s’est déroulé dans le calme et la transparence sans véritables heurts sur l’ensemble du territoire national.

Le ministre en charge des élections a tenu à saluer  le déroulement du scrutin «  aucun dysfonctionnement n’a été noté c’est le lieu d’ailleurs de saluer la tenue de la classe politique sénégalaise qui malgré l’ampleur de la tâche a mis en avant l’intérêt et la cohésion national. Un scrutin qui montre une fois de plus la maturité de l’opinion publique sénégalaise », a affirmé Abdoulaye Daouda Diallo.

Khadim FALL

Mardi 22 Mars 2016 - 16:23




1.Posté par PAPE le 22/03/2016 16:51
CES RÉSULTATS SONT PRÉFABRIQUÉS
EVIDEMMMENT, AUCUN SÉNÉGALAIS NE CROIT AU SÉRIEUX DE CES CHIFFRES
MEME DANS LE VOL, ILS SONT MALADROITS. LE TAUX DE 62% VALIDE LA THÈSE D'UNE FRAUDE MASSIVE

2.Posté par PAPE le 22/03/2016 18:25
TAIS TOI DIALLO VOLEUR

3.Posté par PAPE le 22/03/2016 20:03
LA VÉRITÉ DES FAITS
DU 20 AU 20 MARS 2016, LA PRESSE PRO MACKY OCCUPE LE TERRAIN MÉDIATIQUE ET PILONNE L’OPINION SUR UNE VICTOIRE MASSIVE DU OUI. DES TAUX ET DES POURCENTAGES SONT LIVRÉS FAISANT CROIRE À UN RAZ DE MARÉE DU OUI.
LE POUVOIR S’ASSURE PENDANT 48 H QUE LES ESPRITS SONT BIEN FORMATÉS, CE QUI PERMET DE SONDER L’OPINION QUANT À UNE POSSIBLE CONTESTATION, AVANT LA PROCLAMATION DES RÉSULTATS.
LE TERRAIN EST DÉBLAYÉ POUR LE MINISTRE DE L’INTÉRIEUR QUI INTERVIENT 48 H APRÈS POUR ANNONCER DES RÉSULTATS PRÉFABRIQUÉS AVEC UN TAUX FANTAISISTE DE 62%.
IL S’AGIT DE L’UNE DES FRAUDES LES PLUS ÉLABORÉES DE L’HISTOIRE ÉLECTORALE DU SENEGAL.
UNE FRAUDE PLANIFIÉE AVEC LA COMPLICITÉ D’UNE PARTIE DE LA PRESSE PARTISANE ET QUÎ A ÉTÉ GRASSEMENT PAYÉE.
LA VICTOIRE DU COMPLOT CONTRE LE PEUPLE.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter