Référendum du 20 mars: Après Wilane, Aminata Mbengue Ndiaye se démarque de Khalifa et Aïssata Tall Sall



Référendum du 20 mars: Après Wilane, Aminata Mbengue Ndiaye se démarque de Khalifa et Aïssata Tall Sall
 «Il y a quinze (15) points dans le projet de réformes constitutionnelle mais certains politiciens ne sont intéressés que par la durée du mandat présidentiel. Et pourtant, les autres points sont d’une importance capitale», déclare le ministre de l’Elevage.  Selon la responsable du Parti Socialiste (PS), le Chef de l’Etat s’était engagé à réduire son mandat, il a soumis ce vœu au Conseil constitutionnel, seulement les cinq (5) Sages ont pris une décision contraire à sa volonté. Donc, il ne peut que respecter cette décision. Et ajoute Aminata Mbengue Ndiaye dans «l’Observateur» : «D’ailleurs, s’il avait outrepassé cette décision, ceux qui s’agitent seraient les premiers à ruer dans les brancards».
 
Forte de ce fait, elle compte mener «une campagne de sensibilisation avec des séances de porte-à-porte, pour que les populations sortent en masse pour voter «Oui»… ».
 
Une position en déphasage avec celles de Khalifa Sall et Aïssata Tall Sall du même parti. Ces responsables socialistes ont désavoué le Chef de l’Etat. 


Samedi 27 Février 2016 - 08:39



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter