Référendum du 20 mars : Le Front "ñani bañna" dénonce "la corruption, et l’achat de conscience érigés en règle par le pouvoir"

Le front du Non ñani bañna, magnifie l’adhésion des populations à leurs messages et ceci en dépit de la corruption, de l’achat des consciences, et de la manipulation érigés en règle par la coalition au pouvoir. Mais aussi de la pression et de l’utilisation outrancière des moyens de l’Etat et de l’argent public», déplore Y’en à marre. En conférence de presse ce matin, le Front du Non ñani bañna a déroulé le programme des actions qu’il compte mener pour la victoire du Non pour le référendum.



Référendum du 20 mars : Le Front "ñani bañna" dénonce "la corruption, et l’achat de conscience érigés en règle par le pouvoir"
Selon le coordonnateur du mouvement Y’en à marre le pouvoir en place est en train de perdre son temps, « les pratiques anti-républicaines  de la coalition au pouvoir, avec la complicité et l’appui explicite des pouvoirs publics, ne seront d’aucun effet face à la détermination des millions d’hommes et de femmes partout dans le pays de dire Non», fulmine t-il.

Toutefois, le  Front du NON, «ñani bañna»,  interpelle les missions diplomatiques basées à Dakar sur une série de dysfonctionnements qui confirment les caractères non démocratique et antirépublicain de ce référendum. Parmi cette série de dysfonctionnements, Fadel Barro cite «le délai trop court pour permettre le déploiement d’observateurs pour veiller à la sécurité du scrutin et aussi la distribution tapageuse et immorale, de denrées alimentaires aux populations appauvries au moyen de véhicules abordant les signes du Oui»

Et, face à ces dérives du pouvoir en place le Front du Non interpelle les partenaires extérieurs du Sénégal à exiger du Gouvernement l’assurance et la garantie de la transparence et la régularité du scrutin afin d’éviter des contestations du vote qui pourraient remettre en cause la stabilité du Sénégal.

Pour ce qui est de leur plan d’action, le Front du Non va effectuer tour à tour dans les régions de Kaolack après un détour à Mbour et Fatick. Saint-Louis, Podor et Ziguinchor seront aussi visitées. Des visites de proximité, des caravanes et des rassemblements seront  au menu de ce plan. Une campagne du Non qui sera clôturée à Dakar conjointement avec le «Front Goor ca wax ja»

Khadim FALL

Vendredi 11 Mars 2016 - 14:46




1.Posté par PAPE le 11/03/2016 16:44
POUR DES RAISONS PECUNIERES, LA RTS ET CERTAINS MÉDIAS FONT LA PROPAGANGE POUR LE OUI

http://www.seneweb.com/news/Politique/referendum-nbsp-le-cnra-met-en-garde-la-_n_176605.html

2.Posté par PAPE le 12/03/2016 13:46
PEINE PERDUE.
MACKY SERA DÉFAIT. GARE AUX TENTATIVES DE FRAUDE.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter