Référendum du 20 mars: «RES les verts» accepte la main tendue d’Idy pour le «Non» massif



Le secrétariat national du parti Rewmi, Idrissa Seck a présidé hier à Thiès, une réunion d'information pour promouvoir le «Non» massif au référendum du 20 mars prochain. Dans le cadre de cet objectif, les «Rewmistes» comptent ne ménager aucun effort et entendent monter des comités électoraux autour des bureaux de vote.

Idrissa Seck a instruit les maires des différentes communes, les mouvements des jeunes, de femmes et entres autres de se donner corps et âmes pour s'opposer aux réformes constitutionnelles proposées par le chef de l'État Macky Sall. Pour lui, le Président de la République «s'est déshonoré» en ne respectant pas la parole donnée». Pour ce faire, le Président du Conseil départemental de Thiès a ordonné à ses militants et collaborateurs de ne ménager aucun effort pour la victoire du «Non» et de monter des comités électoraux autour de chaque bureau de vote au sein des circonscriptions électorales.
 
En effet, c'est ce mardi que l'opposition élargie aux mouvements de la société civile, du Front anti Macky entres autres vont tenir une réunion à Dakar pour révéler leur stratégie contre le «Non» massif. Jugeant le temps de la campagne trop court, Idrissa Seck profitera de la journée du 13 mars consacrée au Grand prix du président du Conseil départemental pour les courses hippiques pour communiquer sur le dudit «Non».

Tous contre le Président de la République Macky Sall, c'est dans cette optique que le Rassemblement des Ecologistes du Sénégal «RES les verts» a accepté la main tendue par ce dernier. Forts de 7000 voix, ils sont en phase avec Idy, livre "l'Observateur". 

Aminata Diouf (Stagiaire)

Lundi 29 Février 2016 - 09:02



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter