Référendum du 20 mars : la Ligue des imams du Sénégal réclame le report du scrutin

La Ligue des imams du Sénégal prêche pour le report du scrutin référendaire prévu le 20 mars prochain. Les coreligionnaires de Imam Ismaila Ndiaye de la grande mosquée de l’université Cheikh Anta Diop Diop de Dakar demandent au gouvernement du président Macky Sall de repousser la date jugée trop proche afin d’ouvrir des discussions avec l’ensemble de la classe politique et des forces vives de la nation.



Selon le religieux et membre de la Ligue des imams du Sénégal, «la discussion doit prévaloir pour tout acte allant dans le sens du vote pour les réformes constitutionnelles"." Au nombre de quinze, les points de cette réforme doivent avoir l’adhésion de la grande majorité et c’est pour cela que nous devons la poser sur la table de la discussion», martèle Imam Ismaila Ndiaye.

L’imam n’a pas manqué de s’interroger sur les suggestions de la Commission national de réforme des institutions (Cnri), qui avait fait une proposition portant sur 35 points au moment où le chef de l’Etat propose quinze (15) "où sont donc passés les autres points issus de cette large concertation, se demande t-il.


«Il ne sert à rien de se précipiter car nous devons trouver le temps du dialogue pour se pencher sérieusement sur les points qui sont importants à ses yeux», prêche ce dernier sur Walf Tv.   

Khadim FALL

Jeudi 10 Mars 2016 - 14:25




1.Posté par abo le 10/03/2016 17:34
dans le règne du maatey, il n y a pas de place au dialogue.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter