Référendum en Côte d'Ivoire - Le projet de loi adopté par l'Assemblée

Les membres de la commission des affaires générales et institutionnelles, dirigée par le député Diawara Mamadou, ont, en effet, adopté à l'unanimité le projet de loi organique portant organisation du référendum pour l'adoption de la Constitution présenté par les envoyés du chef de l'Etat.



Référendum en Côte d'Ivoire - Le projet de loi adopté par l'Assemblée
Les trois émissaires du gouvernement à l'Assemblée nationale ont été convaincants. Hamed Bakayoko (ministre d'Etat, ministre de l'Intérieur et de la Sécurité), Ahoussou Jeannot (ministre d'Etat auprès du président de la République, chargé du dialogue politique et des relations avec les institutions) et Sansan Kambiré (Garde de Sceaux, ministre de la Justice) ont réussi à ouvrir la voie à l'organisation du référendum pour l'adoption de la nouvelle Constitution.

Hier, les membres de la commission des affaires générales et institutionnelles, dirigée par le député Diawara Mamadou, ont, en effet, adopté à l'unanimité le projet de loi organique portant organisation du référendum pour l'adoption de la Constitution présenté par les envoyés du chef de l'Etat.
 
À l'issue de débats courtois et fructueux entre les deux parties, l'ensemble des membres de la commission a exprimé son adhésion totale au contenu du projet de loi comprenant trois chapitres. Qui doit voter ? Comment se comporter pendant la campagne ? Comment voter ?
 
Comment proclamer les résultats provisoires ? Qu'est ce qu'il faut faire pendant le contentieux ?... un coin du voile a été levé sur tout le dispositif pour une organisation parfaite de ce référendum.
 
« Le ministre chargé du dialogue politique et des relations avec les institutions, le ministre de la Justice et moi-même vous remercions de votre accueil, de l'ambiance qui a prévalu pendant nos échanges.
 
Je voudrais saluer tous les députés pour leur courtoisie et leurs contributions importantes et efficientes qui ont permis d'enrichir ce texte important », s'est réjoui le ministre d'Etat Hamed Bakayoko au terme de la séance.
                                                                                                           
Selon lui, envoyés par le président de la République, Alassane Ouattara, ils ont partagé avec les députés sa vision de donner à la Côte d'Ivoire des piliers beaucoup plus solides pour porter son développement dans l'intérêt de tous.
 
 

Khadim FALL

Vendredi 15 Juillet 2016 - 12:59



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter