Référendum: militaires et paramilitaires se font désirer à Yoff, Thiaroye et Guédiawaye:

Les militaires et paramilitaires votent ces samedi 12 et dimanche 13 pour le référendum. Un vote par anticipation pour ces corps qui vont assurer la sécurité des civiles convoqués le 20 mars prochain. Mais pour ce matin, le rush n’est pas trop important à Yoff et dans la banlieue Dakaroise.



Référendum: militaires et paramilitaires se font désirer à Yoff, Thiaroye et Guédiawaye:
Soixante six (66) bureaux de vote ont été mis en place pour ces éléments des forces de l’ordre. Le vote se déroule tranquillement mais les militaires et paramilitaires ne sont pas encore venu en masse.

Dans le centre El Hadji Demba Ndoye de Yoff où le vote a démarré depuis 08 heures dans le bureau n°1 et 3. Pour ce qui est du bureau N°2, un retard de sept (7) minutes a été accusé. Le premier bureau de vote compte 667 inscrits et on y enregistré que huit (8) votants à midi. Au niveau du bureau n°2, il y a neuf (9) votants sur 653 inscrit. Et enfin au bureau n°3, y a 605 inscrits et seulement quatre (4) votants ont été enregistrés.


A Thiaroye, ils ont voté dans deux (2) centres et trois (3) bureaux où l’on peut noter une faible présence des militaires et paramilitaires. Au niveau du département de Pikine avec un seul lieu de vote à savoir l’école élémentaire de Martir A avec 1787 inscrits, une vingtaine seulement a voté pour le moment. Même situation enregistrée à Guédiawaye où sur les 966 inscrits, il n y a eu qu’une dizaine de votants, relaie Walf radio. 
 


Samedi 12 Mars 2016 - 12:51



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter