Réformes constitutionnelles : Macky Sall s’attaque à son mandat après le Sénat, ...

Chose promise, chose due. Le président Macky Sall déclenche le chantier des réformes institutionnelles et accélère le processus pour la réduction de son mandat de sept ans à cinq ans, comme il l’avait promise pendant la campagne présidentielle. Selon le journal « l’Observateur », Macky Sall a tenu à s’impliquer personnellement sur les réformes à entreprendre, surtout lorsqu’il s’agit d’abréger son mandat en cours.



Réformes constitutionnelles : Macky Sall s’attaque à son mandat après le Sénat, ...
Le président a déjà instruit un pool de conseillers techniques et ministres conseillers à la présidence, à un cercle restreint de cadres de l’Alliance pour la République (Apr), de se tenir prêts à engager le travail. Selon toujours le même journal, il va impliquer ses amis de Bennoo Bokk Yakaar aux travaux des réformes institutionnelles. 

Si le vœu du Président Macky Sall se réalise, l’actuelle opposition va participer aux réflexions des réformes institutionnelles prévues par le nouveau pouvoir. Selon la même source, il (Macky Sall) a décidé d’associer sans exclusive l’opposition aux réflexions pour un large consensus autour des modifications de notre charte nationale. 


Mardi 25 Septembre 2012 - 13:01




1.Posté par douze-sept le 25/09/2012 14:11
Je crois que pour beaucoup de gens qui doutent encore pour avoir été bernés par l'ancien régime, il y a des raisons d'espérer avec ces jalons posés depuis son accession à la station de Président du Sénégal. Il faut s'en réjouir et l’encourager à aller encore plus loin dans les réformes contre vents et marées en évitant les coups fourrés et en ignorant les jalousies mais aussi les louanges des profiteurs. Il faut savoir rester humble mais ferme dans l'exercice du pouvoir.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter