Réformes constitutionnelles : Me Wade recommande «la prudence» aux libéraux.

Me Abdoulaye Wade recommande à ses partisans de ne plus se prononcer sur les réformes constitutionnelles proposées par le Président Macky Sall. L’ancien président de la République justifie sa position par l’absence de position officielle du Parti démocratique sénégalais (Pds) qui ne s’est pas encore réuni pour décider de la ligne à suivre.



Réformes constitutionnelles : Me Wade recommande «la prudence» aux libéraux.
Les militants du Pds ne doivent pas se prononcer, ou du moins, au nom du Parti démocratique sénégalais (Pds). C’est l’appel lancé par le Pape du Sopi aux libéraux. Cette correspondance envoyée à Cheikh Tidiane Sy  «conseille aux militantes et militants de faire preuve de prudence dans l’expression de leur opinion sur le projet de révision constitutionnelle», nous révèle l’Observateur.

Mais, le patron des libéraux demande à ses partisans de ne pas se précipiter, même s’il leur reconnait leur liberté d’expression, il les exhorte: «tout en gardant leur liberté d’expression, de ne pas engager le parti. D’ailleurs, le Pds réunira les instances adéquates pour organiser un débat démocratique et prendre position», informe-t-il.

Le prédécesseur de Macky Sall à la tête du Sénégal fustige aussi la posture de ce dernier qui n’a pas pris la peine de consulter l’opposition avant la publication du projet de révision : «Au demeurant, le parti n’a pas été consulté sur ce projet qui, pourtant reprend notre idée d’instituer le statut de l’opposition dont le b.a. ba est la consultation régulière de l’opposition pour toutes les grandes questions de la République», a-t-il conclu.
 
 

Ousmane Demba Kane

Jeudi 21 Janvier 2016 - 11:20



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter