Regain de violence en Casamance: l'Armée et la gendarmerie en alerte

Des bandes armées se sont signalées hier à Darou Khaïry dans la communauté rurale de khataba sis dans le département de Bignona. A bord de deux (2) 4X4, les assaillants ont opéré dans une pour emporter des denrées alimentaires et beaucoup de marchandises. Un braquage qui sonne comme un avertissement du Mouvement des Forces Démocratiques de la Casamance (MFDC) qui oblige l’Armée sénégalaise à réagir.






En effet, c’est vers 02 heures du matin que des individus armés supposé appartenir au MFDC ont fait une incursion à Darou Khaïry, un village chérifien dans le département de Bignona. A bord de deux (2) 4X4, ces éléments fortement armés ont dévalisé une boutique appartenant au nommé Abdoulaye Keïta.


Plus de trente (30) sacs de riz et d’autres marchandises et des cartes crédits ont été emportés par les assaillants qui n’ont toutefois tiré aucun coup de feu. Impuissants, certains villageois ont assisté au pillage. La gendarmerie et l’armée se sont rendus sur les lieux pour constater les dégâts. A en croire le porte-parole de la famille chérifienne, c’est la première fois que des bandes armées pillent une boutique dans ce village qui vient de célébrer sa ziarra annuelle.


A en croire des sources, c’est un avertissement lancé à chérif Chamsidine Dino Aïdara qui malgré sa déclaration publique, selon le correspondant de la Rfm, de ne pas s’intéresser au dossier casamançais. Les rebelles lui demandent tout simplement de ne pas changer de position, dit-on à Darou Khaïry où la peur  a fini de gagner les habitants. 


Mardi 4 Février 2014 - 13:41



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter