Regroupement des agences pour l’emploi des jeunes : Birame Faye en pôle position



Regroupement des agences pour l’emploi des jeunes : Birame Faye en pôle position

 
C’est Farba Ngom qui sera content. On en sait un peu plus sur la suppression annoncée des agences pour l’emploi des jeunes : le Fonds National de Promotion de la Jeunesse (FNPJ) administré par Abdoulaye Thimbo, l’Agence nationale pour l’Emploi des Jeunes (ANEJ) dirigée par Birame Faye, l’Agence pour l’Emploi des Jeunes de la Banlieue (AJEB), (Pape Gorgui Ndong) et l’Agence Nationale d’Appui aux Marchands Ambulants (ANAMA) de Salihou Keïta.
 
De tous ces administrateurs, c’est Birame Faye qui serait en pôle position pour remporter la palme. Selon le journal « l’as », Pape Gorgui Ndong, Abdoulaye Thimbo sont écartés pour diriger cette nouvelle structure qui pourrait être l’Agence de Financement et de Promotion Economique des Jeunes (AFPEJ) où certains soutient la source, ont déjà promu le désormais ex-administrateur de l’ANEJ comme le nouveau patron.
 
Ce même Birame Faye qui s’est dernièrement illustré dans une scène de pugilat au sein même du palais de la République. Le fait pour le moins insolite produit dès l’annonce de la suppression des dites annonces. En effet, le palais de la République se transforme en ring entre le député Farba Ngom surnommé « griot » du président Sall et le Directeur général de l’Agence Nationale pour l’Emploi des Jeunes (ANEJ), Birame Faye. La scène qui s’est passé le vendredi 13 décembre dernier, ce jour-là, le président Macky Sall devait recevoir les quatre (4) directeurs généraux. Au menu, la fusion annoncé de ces agences en une seule entité. Pour préparer l’audience les quatre (4) se rendent dans le bureau du Directeur de cabinet du président, Mahmouth Saleh. Et c’est là que les choses se dégénèrent. 


En effet, c’est là que dès  l’entrée de Farba Ngom dans ledit bureau que Birame Faye l’apostrophe. « Ne t’avise plus de répéter les propos que tu as tenu à l’endroit des Fatickois. Le député tente de tempérer : « Tu n’as pas compris, je n’ai rien dit contre les Fatickois ». Des explications qui ne suffisent pas au Dg de l’ANEJ qui le menace : « En tout cas, ne le répète plus. Les Fatickois aussi savent quelque chose te concernant ». Ce qui a l’ire de réveiller la colère de Farba Ngom réputé pour son caractère chaud bouillant. « Si tu le répète, je te dis pire » dit-il avant que Birane Faye au bord de la crise de nerf, vocifère : « Tu te prends pour qui ? Va te faire f… ». 


S’en suit un coup de poings de Farba Ngom sur la mâchoire gauche de Birane Faye qui se retrouve les quatre (4) fers en l’air avant que le « griot » du président ne se défasse de son boubou pour se jeter sur lui. Tout cela, devant Mahmouth Saleh et les autres Dg hébétés qui ont eu toute les peines du monde pour maîtriser le député. Le Dg de l’ANEJ, vêtements déchirés, n’a dû son salut qu’à l’intervention des gendarmes qui ont débarqués dans le bureau pour faire revenir l’ordre. 


Jeudi 2 Janvier 2014 - 11:05



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter