Rejeté par l'Assemblée nationale: Macky Sall réclame le code de la presse



Rejeté par l'Assemblée nationale: Macky Sall réclame le code de la presse

Le Conseils des Diffuseurs et Editeurs de la Presse du Sénégal (CDEPS) a été reçu hier par le président Sall au Palais de la République. Une rencontre qui a permis de trouver des points de convergence entre le chef de l’Etat et les patrons de presse sur notamment la dette fiscale qui demeure une préoccupation majeure des journalistes qui restent devoir plus de dix (10) milliards F CFA à l’Etat qui de son côté devra s’acquitter d’une dette dont le montant se chiffre entre sept (7) et huit (8) milliards.
Macky Sall qui était assisté du premier ministre, Aminata Touré, du ministre des Finances, Amadou BA, du ministre de la Communication, Cheikh Bamba Dieye, le Directeur de l’Autorité de Régulation des Télécommunications et des Postes (ARTP), Abou LO, a donné des instructions fermes pour qu’une solution soit trouvée.


Le CDEPS a par ailleurs préconisé  que la date limite de l’acquittement de cette dette fiscale soit repoussée jusqu’au 31 décembre 2013. Un principe accepté par le président même si une réflexion sera menée pour la mise en place d’un régime fiscal adapté aux maisons de presse. Les redevances des fréquences de télévision qui s’élèvent à hauteur de 20 millions de F CFA abordées au cours de la rencontre, les patrons de presse qui prônent une modification du code des impôts pour une meilleure prise en charge de la spécificité de leur activité,  demandent aussi au chef de l’Etat de revoir à la baisse de ces dites redevances.  A savoir 2, 5 millions pour les redevances principales et un (1) million pour les relais.

Sur les publicités, les deux (2) parties ont convenu d’une rencontre pour mener la réflexion sur les critères et les objectifs. Et en ce qui concerne le code de la presse dont l’adoption tarde à se matérialiser, Macky Sall a requis à ce que le texte soit renvoyé au gouvernement puisqu’en dehors de la dépénalisation des délits de presse, il y a beaucoup de d’avancées autour du statut du journaliste et le financement de la presse. La délégation du CDEPS conduite par son président Madiambal Diagne (Le quotidien), accompagné par Cheikh Thiam (Le soleil), Yakham Mbaye (Libération), Thierno Talla (L’as), Mamoudou Ibra kane (GFM) et Alassane Diallo (représentant presse en ligne) ont aussi évoqué la maison de la presse dont l’administrateur sera choisi après avoir souscrit à un appel d’offres. 


Mardi 24 Décembre 2013 - 12:38



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter