Remaniement ministériel en Centrafrique

Les ministres de la Défense et de la Sécurité ont été limogés. La plupart des autres ministres conservent leurs postes.



Catherine Samba-Panza, présidente de transition
Catherine Samba-Panza, présidente de transition

A la Défense, Joseph Bidoumi, magistrat et jusqu'alors président de la Ligue centrafricaine des droits de l'Homme (LCDH), remplace Marie-Noëlle Koyara, qui a été la première femme à occuper ce poste depuis sa nomination en janvier 2015.

Le portefeuille de la Sécurité publique revient à un général de gendarmerie, Chrysostome Sambia, ancien directeur général de ce corps sous l'ex-président François Bozizé (2003-2013).

Ce remaniement intervient après de vives interpellations par des membres du Conseil national de transition à l'encontre du Premier ministre Mahamat Kamoun lors d'une séance ouverte la semaine dernière, après les violences qui ont secoué la capitale en septembre.

Fin septembre, de nouveaux affrontements à Bangui ont fait 61 morts et plus de 300 blessés avant que les forces internationales ne réussissent à rétablir le calme.

Interrogée par la BBC, Catherine Samba-Panza, la présidente de transition, a exprimé ses regrets à l’égard de « toutes ces populations qui continuent de souffrir ».

Mais elle a assuré que le pays ne pouvait pas tomber. « Il y a vingt mois, nous étions dans le gouffre. Nous avons eu la capacité de nous en sortir. Je crois profondément au désir du peuple centrafricain de vivre en paix. »

Source : BBC Afrique 



Vendredi 30 Octobre 2015 - 06:18



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter