Remise en selle du Sénat : Macky refile la patate chaude à ses alliés

La volée de bois vert qui a suivi la volonté alléguée à Macky Sall de ressusciter le Sénat semble avoir fait mouche. En effet, la présidence de la République s’est fendue d’une précision portant sur le Sénat pour clarifier le débat et y extirper le chef de l’Etat.



Remise en selle du Sénat : Macky refile la patate chaude à ses alliés
«Depuis quelques jours, des commentaires prêtent au Chef de l’Etat la volonté de restaurer le Sénat. Ce débat né de comptes rendus approximatifs et entretenus dans le but manifeste de minimiser la portée politique de sa rencontre avec tous ses alliés de Benno Bokk Yaakaar le Samedi 20 septembre 2014», a précisé le communiqué reçu à la rédaction de PressAfrik.com.
 
Les services du palais présidentiel a, dans la foulée, souligné que «cette question du retour du Sénat a fait l’objet d’une interpellation d’un allié et Monsieur le Président de la République a indiqué que cette question pourrait être posée et débattue si cela était nécessaire».
 
Toutefois, il a tenu à indiquer qu’en «aucun moment le Président de la République n’a indiqué, sous quelque forme que ce soit, son intension de ressusciter le Sénat».
 
Ce communiqué officiel signé par Mahmoud Saleh devrait mettre un terme aux réactions de désapprobation de l’idée de restaurer cette chambre haute du Parlement. La dernière réaction et non moindre enregistrée sur ce dossier a été celle de l’ancienne Première ministre et membre de la Direction politique de l’Alliance pour la République (formation politique au pouvoir, NDLR), Aminata Touré. Le Mouvement Yen a marre aussi a fait une sortie virulente contre la remise en selle du Sénat.

Jean Louis DJIBA

Jeudi 25 Septembre 2014 - 12:29



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter