Remous dans l’affaire Karim : la CREI ne va délivrer le dossier aux avocats qu’à huit jours du procès



Le risque de report du procès du siècle se confirme. Mes Ciré Clédor LY, Seydou Diagne, Demba Ciré Bathily, El Hadji Amadou Sall de la défense du célèbre détenu, étaient montés au créneau pour faire part d’un volumineux dossier de 46.000 pages concocté par la Cour de Répression de l’Enrichissement Illicite (CREI) contre leur client. Pis, un mois pour consulter ledit dossier, c’était quasiment une mission  impossible. Eh bien, le Président de la CREI, Henry Grégoire Diop vient de leur apporter la réplique. Ils n’auront même plus droit au délai d’un mois. Huit (8) jours, c’est suffisant, semble dire la CREI qui indique qu’ils ne seront finalement en possession du document qu’à une semaine donc du procès.


Sur ce point, le Président de la CREI, est inébranlable. En retour de la lettre de la défense de Karim Wade dans le cadre de la traque des biens dits mal acquis pour réclamer le dossier de leur client, Henry Grégoire Diop leur a servi une lettre salée en retour : Il n’a aucune injonction a recevoir d’eux avant d’apposer son véto quant à la délivrance du dossier. Selon des sources de « l’As », la CREI a décidé de leur communiquer qu’à huit (8) jours du procès fixé au 31 juillet.  Ça promet. 


Mercredi 2 Juillet 2014 - 11:35




1.Posté par Mayday le 02/07/2014 22:33
c'est la fuite en avant, il s'est ce qui l'attend: l'humiliation. C'est triste ce qu'est devenue la justice sénégalaise. Al hamdoulilah , il restera la justice divine

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter