Remous dans la majorité: La LD sur les traces de l'Imam Mame Mbaye Niang ?

Suite au revirement du président Macky Sall sur son mandat, la Ligue Démocratique (LD) pourrait claquer la porte de la coalition Benno Bokk Yaakaar (BBY).



Réunie avant-hier en Secrétariat permanent, la LD rappelle d’emblée, avoir  «toujours défendu le principe du mandat de cinq (5) ans, renouvelable une seule fois, en droite ligne des conclusions des Assises nationales. Les «Jallarbistes» se prononcent ainsi sur le reniement du Chef de l’Etat. Et ils disent constater que le président de la République a choisi de se conformer à l’avis du Conseil constitutionnel, ce qui engage le pays dans une perspective contraire à son engagement et à la position de la LD sur la réduction du mandat actuel, renvoyant ainsi la tenue de l’élection présidentielle de 2017 à 2019».
 
« Face à cette nouvelle situation, Mamadou Ndoye et ses camarades décident de convoquer leur instance nationale de décision, le bureau politique, à la date du 5 mars 2016 afin qu’il «examine et discute collégialement de toutes les implications de la décision du président de la République, au regard des enjeux et des perspectives pour le pays et pour la LD… ». 


Vendredi 19 Février 2016 - 08:10



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter