Rencontre des économes des Congrégations religieuses du Sénégal, le 22 avril

Les Economes des différentes Congrégations religieuses en mission au Sénégal se rencontrent le mercredi 22 avril 2015 à 15h30, à Dakar, chez les Sœurs du Bon Pasteur (face à l’Eglise Saint Joseph de Médine), pour échanger sur les formes et modalités de collaboration, de dialogue et de croissance de la communion dans le domaine économique et d'administration.



Rencontre des économes des Congrégations religieuses du Sénégal, le 22 avril
Selon le Père Bruno Favero qui donne l’information, c’est le Bureau de Coordination de la Conférence des Supérieurs Majeurs du Sénégal (CSMS) qui en avait émis le souhait, en vue de constituer une structure stable de concertation, d’échange et d’étude (formation) sur les thèmes communs de la gestion économique de nos Congrégations.


 
Rappelons qu’en date du 2 août 2014, la Congrégation pour les instituts de vie consacrée et les sociétés de vie apostolique a fait publier, par la Librairie éditrice vaticane, un texte définissant des « lignes d’orientation pour la gestion des biens » des instituts religieux, en vue d’offrir aux économes et aux responsables de communauté chrétienne « des suggestions utiles pour la réorganisation de leurs œuvres ».

 
Voici un extrait de ce document (numéros 2 et 3) signé par le préfet du dicastère, le cardinal João Braz de Aviz, et par le secrétaire de la Congrégation, l’archevêque franciscain José Rodríguez Carballo, cité par le Père Bruno Favro, membre du Bureau du CSMS.


«La collaboration inter-Instituts - qui a déjà fait l'objet d'une Instruction spécifique de cette Congrégation pour les Instituts de vie consacrée et les Sociétés de vie apostolique au sujet de la formation - connaît des expériences de grande importance dans l'interaction pastorale et caritative des Églises particulières. Il s'agit maintenant de la renforcer en une stratégie ecclésiale plus convaincue. Le partage des ressources, projets, activités n'est pas entendue d'abord pour sauvegarder la continuité des œuvres mais pour en promouvoir la valeur charismatique, c'est-à-dire ecclésiale.


La collaboration avec d'autres Instituts religieux (en termes de partage de bonnes pratiques, de travail ensemble sur des projets communs, de lancement de projets nouveaux pour servir l'Église) est une façon de renforcer l'administration et la gestion des ressources et l'efficacité de la mission de chaque Institut. Les Conférences de Supérieurs Majeurs offrent une grande contribution à la croissance de la communion entre les Instituts. Non seulement elles favorisent la collaboration et le dialogue, mais elles peuvent également apporter, spécialement pour ce qui concerne la législation civile, une aide précieuse et d'utiles indications ». 

 
Par ailleurs, en cette année de la Vie Consacrée, les religieux du Sénégal veulent également donner ensemble, à travers cette rencontre, un témoignage d’unité et de communion pour la croissance de nos Eglises et Congrégations. Sachez, enfin, qu’on retrouve au Sénégal 19 congrégations masculines et 36 congrégations féminines.

oficom

Lundi 20 Avril 2015 - 19:24



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter