René Mugenzi sur l'assassinat d'opposants rwandais: «La communauté internationale n'a rien fait»

Le Rwanda a souvent été soupçonné d'avoir commandité ou exécuté des assassinats ou des tentatives d'assassinat à l'étranger, sur des opposants ou des personnalités critiques. Kigali a toujours démenti. Des sources rwandaises et étrangères avaient affirmé en 2011 qu'un tel complot avait ciblé des exilés au Royaume-Uni. Le Rwandais René Mugenzi l'affirme à son tour sur RFI. Scotland Yard l'avait prévenu par écrit que sa vie pourrait être menacée.



René Mugenzi sur l'assassinat d'opposants rwandais: «La communauté internationale n'a rien fait»

Survivant du génocide et activiste des droits de l'homme, le Rwandais René Mugenzi vit toujours en exil en Angleterre actuellement.
 

Il y a deux ans et demi, il avait été notifié par écrit par Scotland Yard, la célèbre police londonienne, qu'il existait des informations crédibles faisant état d'une menace à son encontre.
 

Menace « imminente »
 

Le 12 mai 2011 dans la soirée, René Mugenzi dit en effet avoir reçu la visite de la police métropolitaine de Londres. Un certain détective James Boyd, qui a pris sa retraite depuis, l'informe que sa vie est en danger.
 

Dans le document de notification de Scotland Yard, dont RFI s'est procuré une copie, il est stipulé qu'une « source de renseignement fiable a établi que le gouvernement rwandais menaçait (sa) vie de façon imminente ».

Source : Rfi.fr



Mercredi 8 Janvier 2014 - 10:48



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter