Renforcement des systèmes semenciers en Afrique de l'Ouest : la CEDEAO s’appuie sur le CORAF/WECARD

Par souci d’améliorer les systèmes semenciers de la sous région, la CEDEAO a mandaté le Conseil Ouest et Centre Africain pour la recherche et le Développement agricoles (CORAF/WECARD) pour coordonner la mise en place des Comités Nationaux des Semences dans les 17 pays de l’espace CEDEAO-UEMOA-CILSS, du Comité Ouest Africain des Semences (COASem) et d’une Alliance pour une Industrie Semencière en Afrique de l’Ouest (ASIWA).



Renforcement des systèmes semenciers en Afrique de l'Ouest : la CEDEAO s’appuie sur le CORAF/WECARD
Un choix qui s’inscrit dans une dynamique d’amélioration des systèmes semenciers de la sous-région et dont les manifestations les plus importantes sont d’après un communiqué qui nous est parvenu, l’adoption par la CEDEAO, l’UEMOA et le CILSS, de principes et règles convenus, relatifs au contrôle de qualité, à la certification et à la commercialisation des semences végétales et plants, l’adjudication après appel d’offres au CORAF/WECARD, du Programme Semencier pour l’Afrique de l’Ouest et la signature par la CEDEAO du règlement d’exécution établissant le COASem en juin 2012.
 
De nouvelles responsabilités qui traduisent une marque de reconnaissance du rôle du CORAF/WECARD dans l’amélioration durable de la productivité, de la compétitivité et des marchés des produits agricoles dans la sous-région. Une preuve également de la confiance accordée à l’Association par les Communautés économiques régionales, selon le même document  qui souligne par ailleurs un grand défi à relever que le CORAF/WECARD va s’employer à bien mener.
 


Jeudi 2 Mai 2013 - 15:43



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter