Rentrée des classe ce 5 octobre : les enseignants rassurent.

Les parents d’élèves qui s’inquiétaient des probables perturbations de l’école dès son ouverture peuvent se rassurer. En effet, Abdou Faty et Mamadou Lamine Dianté, les coordonnateurs des deux tendances du Grand cadre ont donné l’assurance que les enseignants rejoindront les classes, mais pas pour les mêmes raisons.



Rentrée des classe ce 5 octobre : les enseignants rassurent.
Le concept «oubi tay diangue tay va être effectif». C’est du moins ce qu’ont assuré les coordonnateurs des deux tendances du Grand cadre: «la Fgts que dirige Sidiya Ndiaye et l’association des parents d’élèves nous ont effectivement contacté et nous ont demandé solennellement de donner une chance à la rencontre entre le gouvernement et les organisations syndicales de la semaine prochaine et de sursoir à «Oubi tay grève tay», a déclaré Abdou Faty.

Selon le syndicaliste, ils ont donné suite à cette requête venant de leurs partenaires : «Nous ne pouvions que donner suite à cela parce que ce sont des organisations qui travaillent avec nous, et nous disons à nos camarades de se présenter lundi dans les établissements, en attendant la semaine prochaine, ce que le gouvernement va nous proposer».

Du coté de Mamadou Lamine Dianté, on est sur la même ligne d’onde, même si ce ne sont pas pour les mêmes raisons : «la rentrée des classe est un rendez-vous donné aux enseignants par l’Etat qui les a employé, et en tant qu’agents de l’Etat, les enseignants vont se faire le devoir de se présenter dans leurs établissements respectifs», a-t-il déclaré.

M Dianté souligne cependant que : «là où l’accès sera possible, nous prendront service et là où ce n’est pas possible, il ne sera pas possible de prendre service».

Avec ces déclarations des leaders syndicaux, ce sont les parents d’élèves qui peuvent frotter les mains, eux qui voient s’éloigner la menace de perturbation qui planaient sur le début de cette année scolaire.
 

Ousmane Demba Kane

Dimanche 4 Octobre 2015 - 14:01




1.Posté par La morale social le 04/10/2015 18:17 (depuis mobile)
C''est encore la grandeur et le sens de la responsabilité des enseignants qui s''affiche dans cette noble decision des syndicalistes en l''occurence M. DIANTE.
Les enseignants aiment leur patrie et respectent son école. Ceux qui chamboulent et sème la zizanie c''est le gouvernement.
Populations educatives, le gouvernement ne vous aime pas parcequ''il vous trompe!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter