Réorganisation des structures du PDS : Abdoulaye Wade blinde son parti

Abdoulaye Wade à renforcé son entourage avec la nomination d’Oumar Sarr comme son adjoint immédiat et case Fada, Keïta et Aïda Mbodj. L’annonce, faite jeudi au cours de la réunion du Comité directeur a été effective hier.



Me Abdoulaye Wade a rendu public, hier, la nouvelle configuration de son parti. A travers une décision administrative, le Pape du Sopi rappelle d’abord les statuts du parti qui, en ses articles 21 et 24, définissent le comité directeur, le Secrétariat national et le Comité national comme  les trois structures du PDS. Mais souligne toute fois qu’  « en attendant une réorganisation complète du parti qui sera approuvée par le prochain congrès, le Comité directeur est la seule structure opérationnelle de l’exécutif ». Un exécutif que le pape du Sopi compte adapter aux nouvelles exigences internationales.
 
Considéré comme « le gouvernement virtuel du parti », le secrétariat national du PDS comprend le secrétaire général adjoint, le coordonnateur national, Oumar Sarr qui est désormais le numéro deux du PDS, des secrétaires nationaux de domaines et des secrétaires nationaux fonctionnels. Sont ainsi cooptés au secrétariat national 60 membres avec une forte présence des frondeurs. Parmi les 60 membres du secrétariat national du PDS, 17 constituent la commission des conseillers politiques du secrétaire général.


Mardi 16 Juin 2015 - 09:02



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter