Répartition des services : Macky retouche le décret

Le Président de la République a modifié le décret 2014-853 portant répartition des services entre la Présidence, la Primature et les ministères. Des changements ont été apportés, notamment dans le cadre de la gestion des Renseignements généraux.



 Ce nouveau décret supprime le Centre d’orientation stratégique (Cos) et l’Agence National de Sécurité (ANS) jusque-là rattachés du Cabinet du Président, de même que la Direction de la documentation et de la sécurité extérieure (Ddse) qui dépend du ministère des forces armées. Toutes ses entités sont désormais fondues au sein de la Délégation générale au renseignement national (Drn) et placées sous l’autorité directe du Président. Par la même occasion, le chef de l’Etat a renforcé le secrétaire général de la Présidence Maxim Ndiaye qui est désormais à la tête de la cellule de contrôle des effectifs et de la masse salariale.

Le maire de Saint Louis devient patron de la Cellule nationale de suivi de l’Organisation pour la Mise en Valeur du fleuve Sénégal (OMVS) et de l’Organisation pour la Mise ne Valeur du fleuve Gambie (OMVG) mais aussi de la Cellule de coordination du Programme eau portable et assainissement pour le millénaire.

L’agence nationale de l’aquaculture a été arrachée à Abdoulaye Baldé pour être confiée au ministre de la Pêche et de l’économie maritime, Pape Diouf.

Tout le contraire du ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche. Alors que plusieurs observateurs prédisaient son départ, Mary Teuw Niane prend du poids, informe le journal « Libération ». 


Jeudi 26 Mars 2015 - 13:53



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter