Répartition des services de l’Etat : Macky concentre les fonds entre ses mains

En tant premier responsable, le nouveau président de la République veut avoir l’œil sur tous les fonds de l’Etat. C’est ainsi que dans le décret de répartition des services qu’il vient de signer, il a concentré l’essentiel des pouvoirs et des stations juteuses entre ses mains. Ainsi, rien ne sera plus comme avant et il compte gérer lui-même les agences juteuses.



Répartition des services de l’Etat : Macky concentre les fonds entre ses mains
Il a conservé l’Agence des Grands Travaux du chef de l’Etat (Apix) et l’Agence de Régulation des Télécommunications et des Postes (Artp) au palais. Il a fait migrer d’autres services des ministères à la présidence. Par exemple, le commissariat à la Sécurité alimentaire est transféré au palais. Il a maintenu l’Agence nationale de l’Emploi des Jeunes (Anej), le Fonds nationale de Promotion de la Jeunesse (Fnpj) et a créé l’Agence nationale de

Financement et de Promotion économique des jeunes.
En revanche, il a supprimé le cabinet de la première dame du temps de Viviane Wade. Il a toutefois confié la gestion du monument de la

Renaissance africaine à Youssou Ndour, ministre de la Culture et du Tourisme.
Si, dans le défunt régime libéral, la Première dame de la République avait un cabinet, avec Macky Sall, il n’en sera pas ainsi. Dans le décret 2012-437 portant répartition des services de l’Etat et du contrôle des établissements publics, des sociétés nationales et des sociétés à participation publique entre la Présidence, la Primature et les ministères, le chef de l’Etat, Macky Sall a zappé le cabinet de la Première dame de l’architecture du
Palais, d’après le journal Libération.



Jeudi 12 Avril 2012 - 17:21



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter