Répercussion de la hausse des tarifs à l’international: l’ARTP dément SONATEL



Il était l’invité à l’édition du 20 heures sur la Tfm, Abdou Karim Sall déchire le dernier communiqué de la SONATEL. Le Directeur Générale de l’Autorité de Régulation des Télécommunications et Postes (ARTP) confirme la hausse de 0,23 euros. «Nous avons appris depuis un certain temps qu’il y a eu une hausse des tarifs », campe-t-il, précisant que «l’ARTP en février avait saisi l’ensemble des opérateurs pour demander à ce qu’il nous soit communiqué les tarifs qui sont appliqués sur le trafic venant de l’international ». C’est ainsi marque-t-il que «nous avons reçu ceci des opérateurs notamment Orange que le trafic qui était appliqué était de 125 F CFA, à partir du 7 dernier, nous avons appris qu’il a une hausse de 150 F CFA c'est-à-dire de O,23 euros.



Ce qu’il faut considérer par rapport à cela pour ce qui concerne les tarifs, ce sont les opérateurs qui négocient et fixent les tarifs. Ce n’est ni l’Etat encore moins le régulateur». L’autorité se dit dès lors «étonné que la SONATEL parle de rééquilibrage, repositionnement des tarifs » car assure-t-il «ce qu’il faut considérer, c’est qu’à la suite  de cette augmentation, dire qu’il ne peut pas y avoir une augmentation des tarifs de l’internationale, je veux être prudent ». Dans la mesure où dit-il : «La répercussion n’est pas maîtrisée par l’opérateur en face, SONATEL ne peut affirmer de manière définitive qu’il ne peut pas avoir de répercussion ».
 


Mardi 14 Avril 2015 - 12:24



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter