Réponse à Khalifa Sall : Le Ps ne retirera pas sa plainte.

La guerre entre le Secrétaire général du Parti socialiste (Ps), Ousmane Tanor Dieng, et le maire Dakar, Khalifa Sall, n’est pas prête d’être résolue. En effet, hier, lors de la réunion du Secrétariat exécutif national du Ps, la décision a été prise de ne pas retirer la plainte déposée contre les jeunes qui avaient saccagé le siège du parti de leur parti. Lesquels jeunes sont catalogués proches de Khalifa Sall.



La sortie, hier, du Porte-parole du Ps, Abdoulaye Wilane sonne comme une réponse du berger à la bergère. En effet,  le maire de Kaffrine, à la sortie de la réunion du Secrétariat exécutif national (Sen) du Ps, a déclaré qu’il n’était pas question de retirer la plainte déposée contre les jeunes qui avaient vandalisé le siège de leur parti. Ce qui justement avait été demandé par Khalifa Sall.

«Tous les membres du Secrétariat exécutif national qui ont pris la parole à l’unanimité, ont demandé à ce que les poursuites continuent», a déclaré Abdoulaye Wilane qui explique que cette plainte n’était animée que par leur désir d’éclairer la lanterne des Sénégalais sur les tenants et aboutissants de cette affaire.

Poursuivant, l’édile de la capitale du Ndoucoumane précise : «Il n’y a pas de traques contre les jeunes du parti ou contre qui que ce soit. Si maintenant il y a des jeunes qui sont convoqués pour les besoins de l’enquête, il n’y a pas de mal. Il faut que les gens répondent de leurs faits. On ne peut pas refuser que quelqu’un soit convoqué à la police pour ce qu’il a fait », clame-t-il.

Avant de scander : «Quand on a le courage de violer la loi, d’attenter à la vie des gens, il faut avoir le courage d’assumer ce qu’on a fait»

Ousmane Demba Kane

Jeudi 23 Juin 2016 - 08:53



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter