Reportage - Sénégal- Egypte (2-0): Léopold Sédar Senghor a de nouveau vibré



Reportage - Sénégal- Egypte (2-0): Léopold Sédar Senghor a de nouveau vibré
Vendredi 5 septembre 2014. Un soleil de plomb dicte sa loi sur Dakar  et ses environs. Le Stade Leopold Sédar Senghor est paré de ses plus beaux atours. Une ambiance des grands jours règne sur les lieux. Des hordes de supporters sont massés aux alentours. Un décor auquel, on n'avait plus assisté depuis bientôt deux ans. Un cordon de sécurité, avec plus de 750 policiers et gendarmes, en civil comme en tenue, est déployé dans le périmètre. Même les chevaux de l'escadron monté de la Gendarmerie nationale sont  sortis. En effet, l'événement est de taille. L'équipe nationale du Sénégal est de retour à la maison après deux années d'absence. Elle affronte l'Egypte (2-0) en match comptant pour les qualifications à la CAN 2015. 

Le seuil du stade franchi, la première chose qui tape à l’œil c’est l’omniprésence des couleurs du Sénégal : le vert le jaune et le rouge. Filles et Garçons arborent  des tee-shirts floqués du slogan : ALLEZ LES LIONS. Tout le peuple est derrière son équipe. Un bruit assourdissant se fait entendre dans tout le stade. Les Tams-Tams mélangés au son des vuvuzelas produit une symphonie indescriptible. Sans oublier la musique émise par les enceintes du Stade. Le 12e Gaindé, fidèle au poste  commence déjà à assurer le spectacle avant même le commencement du match. Thiam Gaindé donne le la, avec ses tambours et son déguisement légendaire. Il est 16 heures.

De l’autre côté de la tribune officielle,  les  supporters  égyptiens, vêtus des couleurs de leur drapeau (rouge, blanc et noir), se fondent dans la masse. Bien qu’en nombre réduit, ils tentent tout de donner de la voix. Mais, le décor du Stade reste dominé par les couleurs du Sénégal. Le  Allez-Casa était aussi  au rendez-vous. Le comité des supporters  du Casa Sports a rendu vibrant hommage à son enfant prodige, Stéphane Badji. Ce dernier le leur a bien rendu en venant  les saluer avant l'échauffement et après le match.


Ils est 19 heures quand Les "lions" sortent  des vestiaires   pour prendre connaissance avec la pelouse. Le stade explose. Les applaudissements se font entendre de partout. A quelques minutes du début de la rencontre,  stade est archicomble. 45 000 billets ont été vendus. Des ovations  accompagnent chaque touchée  de ballon des lions tout au long de la partie. L’ambiance reste la même jusqu’à la fin de la rencontre. Le but de Mame Birame Diouf  (17emn)  enflamme le stade Léopold Sedar Senghor. Les supporters Égyptiens se tiennent la tête à chaque occasion des LIONS. Pareil pour le deuxième but inscrit par  Sadio Mané (45emn). Quand M. KOMAN  siffle la fin de la rencontre, tout le monde se dirige vers les joueurs pour  les féliciter. Mais, c'était sans compter avec les agents de la Brigade d’Intervention Polyvalente (BIP) et du Groupement Mobile d’Intervention (GMI) qui  veillaient au grain.


Les journalistes courent dans tous les sens pour collecter le maximum d’informations, pour faire vivre à la population cette prestation historique des LIONS de la "Teranga", marquant leur retour à Dakar et de fort belle manière.

pressafrik.com
pressafrik.com

pressafrik.com
pressafrik.com

pressafrik.com
pressafrik.com

pressafrik.com
pressafrik.com

pressafrik.com
pressafrik.com

pressafrik
pressafrik

pressafrik.com
pressafrik.com

pressafrik.com
pressafrik.com

pressafrik.com
pressafrik.com

pressafrik.com
pressafrik.com

pressafrik.com
pressafrik.com

pressafrik.com
pressafrik.com

pressafrik.com
pressafrik.com

pressafrik.com
pressafrik.com

pressafrik.com
pressafrik.com

pressfrik.com
pressfrik.com

pressafrik.com
pressafrik.com

pressafrik.com
pressafrik.com



Samedi 6 Septembre 2014 - 13:27



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter