Reprise de la vente des décodeurs: Excaf déchire l’arrêt du juge



Reprise de la vente des décodeurs: Excaf déchire l’arrêt du juge
Le contentieux entre le groupe Excaf télécom et la société Africa transaction processing & services (Atps) est loin d’être vidé. Le concessionnaire de l’exploitation d’une infrastructure de Télévision numérique terrestre (Tnt) rejette l’arrêt de la commercialisation des décodeurs par Excaf ordonné par le Tribunal de grande instance hors classe de Dakar en faveur d’Atps. Cette dernière reproche à Excaf la violation du contrat de distribution exclusive de décodeurs Tnt. Excaf exprime clairement son intention de continuer à commercer avec d’autres distributeurs. «Dans les prochains jours, nous lui (Atps) livrerons au prorata cette quantité, mais en même temps que tous les autres distributeurs qui ont voulu s’associer à Excaf et rattraper ce complot qui devait annihiler nos efforts», tranche-t-il. Cette décision est la suite logique de «la posture et le dilatoire d’Atps depuis le 20 février 2015 (qui) ont obligé le groupe Excaf, d’une part, à procéder sur fonds propres aux paiements du fournisseur dès le 8 juillet 2015 afin d’assurer la mise à disposition du décodeur aux Sénégalais et d’autre part, à choisir de contacter d’autres distributeurs».


Après avoir procédé à la signature d’«un contrat portant sur l’achat et la distribution de 1 million de décodeurs par Atps dont 250 mille unités dès la signature effective acquise le 20 février 2015», Excaf donne sa version de l’histoire dans "Lequotidien" : «Au 17 juin 2015, date du basculement de la Tnt, aucun règlement n’a été effectué malgré des promesses chaque jour renouvelées et des engagements jamais respectés par Atps. Cette défaillance a obligé Excaf télécom, seul responsable devant l’Etat de tout manquement y compris ceux de ses partenaires dans le processus de migration vers la Tnt, à financer des décodeurs utilisés dans la phase test. Excaf télécom, qui a engagé toutes ses compétences et ses ressources à livrer cet ambitieux projet au 31 décembre 2015, a choisi de ne pas laisser des manœuvres commerciales compromettre le rythme et la vigueur apportés à l’exécution de ce challenge technique et technologique relevé par l’entreprise sénégalaise». Le communiqué ajoute que le groupe n’a pas reçu de subvention de l’Etat pour l’acquisition de l’infrastructure et des décodeurs qui sont d’ailleurs, vendus en-dessous de leur prix réel. 


Dégageant ses responsabilités auprès de son premier partenaire, Excaf dit avoir informé Atps de ce plan de sauvetage. 


Mercredi 2 Décembre 2015 - 11:06



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter