Requête de rabat devant la Cour suprême: Bibo Bourgi fait rebondir l’affaire Karim Wade

L’affaire Karim Wade a connu deux rebondissements à Dakar et Paris. Bibo Bourgi a déposé, hier une requête de rabat devant la Cour suprême alors que le Centre International pour le Règlement des Différends relatifs aux Investissements (CIRDI) tenait, la veille, sa première session afin de statuer sur le différend opposant Menzies Middle East and Africa SA et Aviation Handling Services International Ltd à l’Etat du Sénégal.



Ibrahima Khalil Bourgi dit Bibo contre-attaque. Après le verdict de la Cour suprême qui a confirmé la décision rendue par la Cour de Répression de l'Enrichissement Illicite (CREI) dans l'affaire Wade-fils écroué depuis avril 2013. Bibo Bourgi fait rebondir le dossier. Libération livre que les conseils de ce dernier ont déposé hier, une requête en rabat d'arrêt devant la Cour suprême. Ce qui suppose que l'affaire va revenir en jugement de cette juridiction dans les jours à venir. Suspecté par l'accusation d'être un prête-nom de Karim Wade, Bibo Bourgi a entamé une série de procédures pour se laver mais aussi récupérer les biens dont il clame la propriété. 

Avant cette requête en rabat qui vise à casser la décision rendue par la Cour suprême, Bibo Bourgi avait traduit l'Etat devant le CIRDI; l'instance arbitrale de la Banque Mondiale a procédé à sa première session, ce 19 octobre, à Paris, après la constitution du tribunal le 17 septembre dernier. Le Belge, Bernard Hanotiau présidera et l'arbitre est l'Iranien, Hamid G. Gharavi. Me Rasseck Bourgi a déposé la demande d'arbitrage au nom de Menzies Middle East and Africa SA et Aviation Handling Services International Ltd, deux (2) sociétés versées dans le patrimoine de Wade-fils. 


Mercredi 21 Octobre 2015 - 09:27



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter