Réseau Orange Money: des responsables au cœur d'une vaste fraude

Des responsables de boutiques Orange, dont Serigne Diakhaté, Djily Diouf, Pierre Coly, Amadou Diouf, Babacar Ndiaye, Abdoulaye Guèye et Pape Adama Ndiaye sont tombés dans l’affaire de fraude sur le réseau Orange Money. Ils sont tous sous mandat de dépôt pour association de malfaiteurs, escroquerie, faux et usage de faux, et enfin fraude et accès frauduleux sur un système informatique.



En effet, à la date du 16 juin 2015, la Division des investigations criminelles (Dic) a reçu une plainte formulée par la Sonatel contre X pour escroquerie et fraude sur le réseau Orange Money. De l’économie de cette plainte, il ressort que depuis quelques temps, la Sonatel a constaté une multiplication de cas d’escroquerie à travers son réseau Orange Money. Usant de manœuvres frauduleuses, des personnes mal intentionnées se font rétribuer les lignes de certains clients avant de retirer la totalité ou une partie des sommes disponibles dans leur compte Orange Money. Il a été relevé durant le mois de juillet 2015 que ces personnes avaient piraté les comptes Orange Money pour voler de l’argent. Dix propriétaires de comptes ont déclaré avoir perdu des montants variant entre cinq cent mille (500.000) F CFA et six cent neuf mille (609.000) F CFA.


Pour parvenir à leurs fins, les fraudeurs bloquent d’abord les puces de téléphones. Ensuite, ils les récupèrent en leurs noms avec la complicité de certaines boutiques Orange. Ils ciblent des numéros de clients et s’introduisent frauduleusement dans leur compte en changeant les noms des attributaires, qu’ils présentent par la suite dans une boutique Orange. Et c’est sur la base d’une fiche d’abonnement sur laquelle est mentionnée le nouveau nom qu’ils reprennent les puces. Après la reprise du numéro, ils se renseignent sur les comptes Orange Money aux fins d’obtenir toutes les informations leur permettant de répondre aux questions des conseillers commerciaux pour réinitialiser les mots de passe (le montant crédit, la date de la dernière transaction, le nom et le numéro de téléphone).


Les fraudeurs utilisent ainsi les numéros récupérés pour faire des envois frauduleux et des réceptions d’argent dans les réseaux de transfert d’argent. Les recherches techniques ont permis d’interpeller, dans un premier temps, Babacar Ndiaye, gérant de la boutique Orange de Dior (Dakar). Mis devant des éléments techniques irréfutables, il a reconnu avoir fait des abonnements frauduleux. Sur ses indications, Lahat Diakhaté a été arrêté et a reconnu s’être rendu à la boutique Orange de Tally Bou Mag (Pikine, banlieue Dakar) pour y effectuer un changement frauduleux. Son complice, Djily Diouf, a été interpellé dans leur chambre.

Ses autres complices Pierre Coly - gérant de la boutique Orange de Tally Bou Mag - et Cheikh Diouf ont été interpellés à bord d’une voiture alors qu’ils tentaient de fuir. L’exploitation technique de leurs ordinateurs et de leurs téléphones portables a permis de retrouver des données et savoir comment ils accédent aux comptes de tiers.

 
 


Samedi 19 Septembre 2015 - 10:18



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter