Résolution de la de FNCL: Dr Ma Anta Mbow se démarque et soutient Fada

Dr Ma Anta MBOW, membre de la Fédération Nationale des Cadres Libéraux (FNCL) a fait hier, une déclaration pour se dé démarquer de la résulution des cadres libéraux. Mieux, il dit être en phase avec le mémorandum porté par leur frère Modou Diagne Fada. Ce, après lecture de la résolution de la FNCL donnant plein pouvoir à Me Wade de décider de l’opportunité du renouvellement des instances.



Lors de la réunion du Comité Directeur (CD) du Parti Démocratique Sénégalais (PDS), jeudi dernier le porte-parole du jour de la FNCL a lu et fait publier une résolution qui a fait l’objet de plus de sept tours d’horloge de discussion, la veille. Le président de la Commission Santé et Affaires Sociales du Conseil départemental de Mbacké, Dr Ma Anta Mbow précise que : « cette résolution a été dévoyée de son contenu  qui avait fait l’objet d’un consensus obtenu grâce à un esprit cartésien et une volonté de dépasser toutes les difficultés qui mineraient la structure des cadres du parti ». «Malheureusement, pour des objectifs non identifiés clairement, il a été constaté avec beaucoup de désolation et de regret, que le groupe du frère Oumar Sarr, composé de cadres qui, pour la plupart, n’ont jamais participé aux réunions, a encore commis une forfaiture en manœuvrant de façon cavalière pour délivrer une mouture finale dont une partie n’a fait l’objet d’aucun consensus relativement à la vie du parti », dit-il.
 

Selon Dr Mbow trois choses ont été retenues : « Me Abdoulaye Wade reste le Secrétaire général national du PDS jusqu’au prochain congrès ; Karim Wade est le candidat du PDS à la prochaine élection présidentielle. Et, pour un PDS debout et conquérant, il urge de procéder à des renouvellements des  instances verticales et horizontales ».
 

Ma Anta Mbow de marteler : « Je me réclame du contenu du mémorandum remis au frère Secrétaire général national et me réjouit de la clairvoyance et de l’esprit de dépassement de Me Abdoulaye Wade qui a donné une suite favorable à notre requête pour un début de réorganisation et de restructuration du parti », rapporte « Libération ».
 
 


Lundi 15 Juin 2015 - 10:51



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter