Retombées du Conseil des ministres décentralisé : les produits locaux s’arrachent comme du petit pain



Le conseil des ministres décentralisé à kedougou constitue une véritable opportunité d’affaire pour transformateurs de produits locaux Les acteurs hôteliers et les propriétaires immobiliers ne sont pas les seuls à se frotter les mains.  Les transformateurs de produits locaux tirent aussi leur épingle du jeu. Les sachets de fonio, les bouteilles de miel, la poudre de pain de singe, le beurre de Karité entre autres produits, se vendent comme de petits pains. Les marchands ne se plaignent pas. 


«On a beaucoup de clients en cette période. On écoule tous nos produits avant la fin de la journée.   D’habitude on descendait pour aller se reposer. Depuis une semaine, on fait la journée continue», sourit Fatoumata Binetou Soumaré. Tous les opérateurs économiques formels comme informels font de bonnes affaires et prient pour que cela se renouvelle dans le futur. Pour rappel, les besoins d’investissements de la région sont évalués à plus de 192 milliards de francs C FA. Les axes majeurs sur lesquels repose le développement de la région seront ainsi, livre le journal "lequotidien", présentés au président de la République.


Jeudi 17 Avril 2014 - 16:27



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter